Mon ami Jack s’est éteint

Depuis le début juillet c’était la canicule et moi, dans la canicule, je végète. Mon cerveau s’en va en vacances et il me laisse totalement incapable d’agir et de réagir. Ce qu’il a fait chaud !

Ce matin, en allant chercher le bac poubelle à la rue après le passage des éboueurs, j’ai eu l’agréable surprise de constater que la canicule était terminée. Il fait bon, il fait frais, il fait soleil mais juste assez… je me suis surprise à sourire au ciel en disant « Merci » ! J’étais tout sourire pour faire mes tâches quotidiennes matinales.

Une fois terminées je suis allée rejoindre mon ami de travail, mon vieux portable. Je me suis installée, ouvert la télé juste pour savoir ce qui s’était passé cette nuit avant d’entammer la journée et c’est là que mon sang s’est glacé…

JACK EST DÉCÉDÉ CETTE NUIT !!!!!

Jack Layton, notre chef NPD, celui qui avait réussi à me faire voter pour un autre parti que celui pour lequel j’ai toujours voté jusqu’à cet été !

Il a combattu courageusement un cancer de la prostate il y a plusieurs années et a continué de nous sourire sans jamais nous
partager ses inquiétudes à propos de sa santé. Ce printemps il a fait mentir tous les statisticiens, tous les politiciens, la majorité des canadiens, en devenant chef de l’opposition officielle et surtout en déclenchant ce que les journalistes appeleront toujours « la vague orange ».

Cette vague s’est déferlée sur le québec, déclassant tous les autres partis, même les plus vieux, les plus stables.

Jack a littéralement pris possession du coeur des québécois, il m’a envahie d’espoir et, pour la toute première fois de ma vie, j’avais la conviction que le Québec était représenté par un ange, un pur, un être vraiment humain qui avait comme unique but de prendre la défense de ceux qui n’avaient pas droit au chapitre.

Même sans jamais avoir eu le pouvoir, il a su, par sa personnalité si attachante, obtenir des réponses positives à ses demandes qui devaient aider des personnes dans le besoin. Il a su garder le sourire et faire baisser les tensions au Parlement.

Personne ne pouvait rien dire de négatif à son sujet car tout le monde l’aime.

Mais le Dieu de son coeur l’aime aussi et il faut croire qu’il le voulait près de lui car cette nuit, au petit matin en fait, un peu avant 5h, il est venu le chercher… nous laissant tous avec un vide qui risque de ne jamais se combler.

Je suis en deuil aujourd’hui, mais en même temps ma journée est bonne car il fait bon et doux… comme Jack…

Je n’ai pas de photo libre de droit de ce grand homme, mais vous pouvez voir son magnifique sourire et peut-être un peu de cet éclat de lumière divine qui l’a toujours habité, ici :

Aurevoir mon ami Jack ! Tu me manqueras..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *